Les traitements contre l’adipomastie

L’adipomastie : une source de complexes pour l’homme

causes adipomastieL’adipomastie (ou pseudo-gynécomastie) consiste en un excès de graisse au niveau des pectoraux
chez l’homme
, lui donnant l’apparence d’une poitrine féminine. Toutefois, elle est à différencier de la
gynécomastie résultant d’un excès de glande mammaire, et de l’adipogynécomastie impliquant à la
fois un excès de graisse et un excès de glande mammaire.

Les hommes atteints d’adipomastie vivent un complexe difficile à gérer au quotidien car, outre
l’aspect esthétique, il remet en cause leur virilité. Une éviction sociale s’ensuit souvent par
l’évitement des lieux publics ou privés, telles les piscines, les plages, les salles de sport. De plus au niveau
affectif le complexe isole par crainte de la nudité et des relations intimes.

Pour autant, des moyens d’éliminer cet excès de graisse existent. Après avoir recensé les causes de
l’adipomastie
, nous passerons en revue les moyens de la corriger.

A l’origine : un surpoids

L’adipomastie est souvent causée par un surpoids pris pendant l’adolescence, mais qui peut être aussi
actuel. Elle peut toucher les deux seins, mais aussi un seul, augmentant la gène éprouvée par
l’homme qui subit ce phénomène. En effet, lorsque le poids revient à la normale, les seins reprennent soit un
aspect plus harmonieux, soit la graisse fait une poche qui donne l’impression d’une poitrine
tombante.

Une cause hormonale peut être aussi évoquée.

Pour différencier l’adipomastie de la gynécomastie, on utilise une mammographie ou une
échographie mammaire lorsque la palpation n’a pas suffit à poser un diagnostic fiable.

Les traitements adipomastie : du régime strict jusqu’à la chirurgie

Pour corriger l’adipomastie, plusieurs solutions existent :

1/ Le régime strict

Il permet d’assurer une fonte de la masse graisseuse partout dans le corps. Hélas, les résultats sont
souvent décevants car la perte de graisse n’est parfois pas uniforme. Je vous invite à consulter cette liste de traitements naturels.

2/ La pratique du fitness

Souvent associée à un régime strict, elle permettra d’obtenir des résultats plus ou moins variables en
fonction des individus. En effet, il arrive souvent que la prise de masse musculaire au niveau
pectoral ne fasse que repousser la graisse vers l’extérieur ce qui accentue l’impression de poitrine
féminine.

Les exercices de fitness de longue durée avec des charges légères, sans trop de pause entre chaque
répétition et suivis d’étirements, s’avèrent être les plus efficaces.

3/ L’utilisation locale d’un gel ou d’une crème à base d’androgènes

Les gels et crèmes à base d’hormones masculines peuvent diminuer un peu l’excès de graisse. De
même que les gels et crèmes à base de caféine.

4/ La chirurgie

La solution la plus efficace, et surtout définitive reste la liposuccion ou lipoaspiration réalisée en
ambulatoire pour une durée de 30 à 60 minutes.

traitements adipomastieDes canules en mousse, reliées à un système d’aspiration, sont introduites par deux incisions de 3 à
4 mm, et aspirent jusqu’à un litre de graisse. Ainsi, le contrôle de la douleur est assuré par une anesthésie
locale.

Les suites post-opératoires sont des oedèmes et éventuellement des bleus. En effet, le port d’un vêtement decontention pendant plusieurs semaines améliore les résultats qui apparaissent au bout de trois mois
environ. Les cicatrices, généralement invisibles, n’auront leur aspect définitif qu’au bout de douze
mois.

Le coût est compris entre 300 et 900 euros selon la clinique et la quantité de graisse à éliminer, et
n’est généralement pas pris en charge par la sécurité sociale. Les contre-indications sont celles
rencontrées pour toute opération chirurgicale.

Véritable handicap esthétique pour l’homme, l’adipomastie est efficacement et définitivement traitée
par la chirurgie. Elle peut aussi être partiellement corrigée par la diète, la pratique du fitness et des
crèmes spécifiques.